Illustrer pour convaincre – facilitation visuelle 

Pensez-vous aujourd’hui pouvoir avoir davantage d’impact dans vos présentations ?

Utilisez des illustrations pour clarifier la complexité, bannir la confusion, vaincre les oppositions et convaincre.

Apprenez à résoudre de nombreux problèmes à l’aide de schémas simples.

Augmentez le pouvoir de mémorisation de vos interventions par la facilitation visuelle

Découvrez la technique Dynamic Blitz Sketching Design

Comment faire pour que vos interlocuteurs et vos auditeurs se souviennent mieux de vous et de vos présentations ?

Vous en avez marre de power point et souhaitez attiser l’intérêt de vos interlocuteurs différemment ?

Une technique a déjà aidé des centaines de personnes à communiquer et convaincre encore mieux lors de présentations.

Pourquoi pas vous ?

Des centaines d’orateurs professionnels, d’animateurs et vendeurs d’élites utilisent cette technique particulièrement efficace pour convaincre encore davantage de monde.

Comment font-ils ?

Cette technique c’est la pensée visuelle. Le but de cette technique est simple : vos participants, vos interlocuteurs se souviennent et comprennent mieux les informations que vous leur communiquez, et ce, de façon plus active. Vous ne remplacez pas l’oral ou l’écrit, vous rendez votre communication plus intelligente en l’enrichissant avec des illustrations simples.

sens_utilises_pour_memoriser

En effet, des études en neurosciences ont démontré que, quel que soit le contenu de votre intervention, des images, des illustrations et des graphiques, peuvent augmenter de 67% la mémorisation du contenu présenté (source : Wharton school of business).

Et ce n’est pas tout ! Une image peut ainsi représenter quelque chose de très concret ou une métaphore voire un symbole pour ce quelque chose. Une émotion s’exprime aussi souvent de façon plus réelle dans un dessin que dans une discussion. Dès lors, des éléments inconscients peuvent être facilement exprimés au travers de dessins. C’est pourquoi, ils permettent de mettre en évidence des chiffres ou des informations importantes de manière plus simple, ce qui facilite la lecture et la mémorisation par le cerveau :

  • 99% de toutes les informations sensorielles sont filtrées par le cerveau presque immédiatement.
  • Les visuels sont traités 60 000 fois plus rapidement par le cerveau que du texte.
  • 65% de la population à une dominante visuelle.

Pourquoi cette technique est-elle importante pour vous ?

Pratique et basé sur l’expérience, ce séminaire opérationnel complet présente les techniques idéales pour illustrer vos présentations et laisser une trace indélébile dans l’esprit de vos interlocuteurs :

* Captez leur attention
* Stimulez la réflexion et la créativité
* Favorisez la rapidité d’intégration de votre argumentaire
* Imagez avec impact votre solution
* Vous distinguer lors des présentations
* Facilitez la collaboration
* Laissez un document personnel lors de vos entretiens individuels (vente, projet, recrutement, …)

Vos illustrations seront des ponts visuels qui permettront à vos messages, à vos arguments et à vos concepts de passer efficacement.

Revisitez vos croyances sur vos capacités d’illustration

Dans ce nouveau séminaire, tout aussi sérieux que décoiffant, Paul Doy vous invite à revisiter vos croyances sur vos capacités d’illustration et révèle le communicateur visuel qui vit en chacun de vous. Ceci en vous proposant une méthodologie efficace et une approche concrète.

Une seule journée de séminaire vous suffit-elle pour augmenter vos compétences de présentation visuelle ? Ce séminaire est particulier. Si vous appliquez les principes qui y sont exposés, vous en retirerez plus de bénéfices que de n’importe quel manuel ou vidéo sur internet.

Développer vos capacités en facilitation visuelle possède un atout caché. Cela enrichi bien sûr votre créativité, mais ce n’est pas tout :  améliorer vos capacités en facilitation visuelle vous offre en plus la chance d’accroître votre capacité à résoudre des problèmes.

Betty Edwards – Dessiner grâce au cerveau droit

3 étapes simples pour réaliser facilement une présentation visuelle qui fait mouche :

etapes facilitation

=> cibler : recueillir les informations essentielles

=> simplifier : identifier leur correspondance visuelle

=> illustrer : clarifier celle-ci sous forme d’un dessin, d’un schéma, d’un graphique, …

Le meilleur est à venir : La thématique de ce séminaire est, en effet, accompagnée des outils du parfait communicateur visuel. Vous apprendrez comment l’approche visuelle offre une méthode simple et puissante pour clarifier les informations, faciliter la mémorisation et initier de nouvelles actions. A l’aide d’une technique unique développée par Alpaga, le Dynamic Blitz Sketching Design, vous découvrirez durant 1 journée un séminaire riche en conseils, anecdotes et exercices pour vous entraîner à illustrer vos présentations, pour convaincre et influencer votre auditoire ou encore attiser l’intérêt d’un client potentiel,…

Un séminaire pratique, parfaitement adapté, pour tous les professionnels qui veulent faire évoluer leur manière d’illustrer, de présenter, de convaincre et de vendre.

courir_vers_le_succes_Maintenant, vous êtes libre de choisir : si vous pensez réaliser déjà des présentations qui marquent et inspirent, cette journée n’est pas pour vous !

En revanche, si vous souhaitez pouvoir être plus performant dans vos présentations et ceci pour la rentrée déjà, ce séminaire est idéal pour vous !

« La formation est la base de la réussite« 

Johann Schneider-Ammann – Président de la Confédération
discours du 1er août 2016

A qui s’adresse ce séminaire ?

A toute personne susceptible de devoir présenter ou convaincre : vendeur, entrepreneur, cadre, coach, chef de projet, responsable produits, assistant/e de direction, publicitaire, spécialiste en marketing, animateur, formateur, chercheur d’emploi, …

A l’issue de cette journée vous surprendrez vos clients, vos collègues, vos participants et, surtout vous vous surprendrez vous-même par votre nouvelle compétence.

Faut-il savoir dessiner ?

La bonne nouvelle c’est qu’il s’agit simplement de savoir tenir un crayon ou un stylo. L’objectif n’est pas de produire un travail qui soit artistique, il s’agit uniquement de le soutenir visuellement pour qu’il soit encore plus convaincant et mémorable.

 Voici vos bénéfices à l’issue de ce séminaire :

au sommetFormateurs, vous surprenez vos participants par une technique animée et spontanée, vendeurs, vous développez votre solution sous les yeux de vos clients qui pourront conserver vos croquis, chefs de projet, vous coordonnez, en équipe, la progression de votre projet en créant une puissante dynamique de groupe, coach, vous aidez à visualiser facilement le cadre de contraste en état présent et état désiré, entrepreneurs, vous communiquez votre business plan de façon originale, publicitaires et spécialistes marketing, vous illustrez vos recommandations,  assistant/e de direction, vous organisez visuellement avec encore davantage d’efficacité les points logistiques, chercheurs d’emploi, vous étonnez vos recruteurs par votre créativité et votre capacité de communication.

Vous êtes immédiatement opérationnel et vous

Illustrez vos présentations et vos argumentations

Développez vos compétences de persuasion visuelle

Créez une dynamique de groupe positive

Provoquez l’adhésion de vos interlocuteurs

Facilitez la mémorisation de vos participants et de vos clients

Augmentez vos résultats

Comment allez-vous multipliez votre impact par 3 ?

Grille_d_avantages

  1. Inscrivez-vous au séminaire
  2. Suivez les conseils qui vous sont proposés
  3. Appliquez et bénéficiez des résultats

Voici quelques exemples de flip charts visuels réalisés lors de présentations :

idéeconstruire une métaphore8 phase de la vente mécanique de la motivationchemin vers la métaphore étapes présentation finalesmur de flip charts


Offrez-vous maintenant la chance d’être encore plus convaincant !


Votre programme de la journée :

Démarche :

La journée est une succession d’ateliers et échanges pour que chacun atteigne progressivement ses objectifs.

Accueil et présentation :

Faire le point : « où en suis-je ? »

vous_etes_ici

Ateliers de dessins « mon encyclopédie graphique »

A l’issue de chaque atelier, il est procédé à un débriefing : échanges entre les participants avec le formateur pour partager les ressentis et permettre à chacun de faire le point.

Atelier « « Lignes et formes de base »

Etape 1 : les premiers pas

  • Tracer des lignes, réaliser les formes de base et les combiner entre elles
  • Les personnages
  • Les bulles

Atelier « Façonner des flipcharts modèles »

Etape 2: disposition des éléments sur la page

  • Les cadres
  • Présenter les différents modèles et amener chacun à développer ses propres modèles
  • Les flèches pour lier l’information

Atelier « Les figures et les symboles pour souligner les émotions »

Etape 3: Les différentes possibilités pour apporter des émotions.

  • Simplifier et exprimer une situation
  • Les différents symboles, établir des priorités, soutenir ce qui est exprimé

Atelier «utilisation de la couleur »

Etape 4: l’utilisation de la couleur

  • La palette de couleur, l’harmonie et les contrastes
  • Les avantages et inconvénients d’utiliser la couleur pour donner vie à l’image

Atelier «animer ses flip charts»

Etape 5: faire de sa présentation un « dessin animé »

  • Les post-it : invention géniale
  • Les différentes possibilités de créer du suspens

Atelier « créer et Improviser » 

Etape 6 : si je ne dispose pas de l’élément à dessiner : j’improvise.

Donner libre cours à sa créativité, se lâcher et se faire confiance

C’est ludique, on s’amuse

Atelier « Exercice pratique final »

Réaliser un flipchart/story board sur un sujet spécifique pour un résultat efficace et impactant. Cet exercice permet à chacun de prendre de l’autonomie et de répondre au besoin de préparation de réalisation visuelle à inclure dans une présentation à venir.

Feedback général et fin de la journée


Inscription et conditions tarifaires

on y vaVous êtes potentiellement intéressé par ce séminaire ?

Et vous souhaitez connaître les modalités de cette journée, n’est-ce pas ?

Comme vous avez l’intention d’augmenter vos compétences ?

Tandis que de nouvelles échéances se rapprochent.

Parce que vous souhaitez être encore plus performant dans votre communication, alors inscrivez-vous maintenant !

Attention le nombre de places est limité

Vous êtes libre de choisir entre 3 solutions :

Grille tarifaire

Période 2 : sur 2 soirs les mardi 13 et jeudi 15 septembre 2016 de 18h00 à 21h30
Période 3 : le vendredi 28 octobre 2016 de 9h00 à 17h45

Lieu du séminaire : Ecole Persiaux – bvd Saint-Georges 71 – 1205 Genève

TPG – arrêt Cirque : Bus 1-2-19-32 / Tram 15

Inscription à l’aide du coupon ci-dessous ou par mail : paul@alpaga-marketing.ch

Une confirmation individuelle sera envoyée à chaque participant à réception de la finance d’inscription.

NB. Dans tous les cas, le montant total du cours devra être réglé au plus tard 2 semaines avant le début du séminaire sur le compte :

Raiffeisen IBAN CH26 8021 5000 0020 4911 7

Au nom de : Paul Doy – Alpaga

Indication : (selon la solution que vous avez choisie)

illustrer – séminaire 2 – 13 – 15 septembre
illustrer – séminaire 3 – 28 octobre


Bien sûr, cette formation peut également être organisée dans votre entreprise et adaptée spécialement selon vos besoins. Contactez-nous pour discuter de vos objectifs.


Votre animateur

1_Paul_Doy_NBPaul Doy est conseiller et formateur indépendant. De formation économique, il s’est spécialisé dans le marketing, la vente et la communication. Il est également certifié et enseignant en psychologie appliquée. Dans le cadre de sa société Alpaga, il pilote et anime des projets de formation en vente, communication et marketing; il intervient également sur des mandats de conseil en stratégies d’entreprise. Il a ainsi identifié et développé un modèle simple et totalement innovant qui analyse et agit sur les motivations des individus. Cette approche est d’une efficacité totale pour mieux former, mieux communiquer et vendre davantage.

Renseignements :

Alpaga – Paul Doy

Cabinet de conseil et formation

en stratégies d’entreprises, marketing

et action commerciale

alpaga_pictoweb_150x150

Mail : paul@alpaga-marketing.ch

+41 (0)79 721 87 88

www.alpaga-marketing.ch

Ch. Frank-Thomas 54

1223 Cologny

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Formulaire d’inscription à retourner

Je m’inscris pour la prochaine session du séminaire
 « Illustrer pour convaincre » qui se déroulera à Genève

illustrer – séminaire 2 – 13 + 15 septembre

illustrer – séminaire 3 – 28 octobre    

  coaching (dates à convenir)

Nom : ………………………………….. Prénom : ……………………………….

N° de tél. direct : ……………………………………………………………….

Email : ………………………………………………………………………………

Rue ……………………………………………………………………. N° ………..

Code postal : ………………….. Lieu : ………………………………………….

Mon but pour ce cours :……………………………………………………………………………………………………………………

J’ai pris bonne note que le montant total devra être versé 15 jours avant la date de la solution choisie sur le compte : Raiffeisen IBAN CH26 8021 5000 0020 4911 7 – Alpaga-Paul Doy

Indication sur le versement : illustrer – séminaire 2 ou 3 et date de participation

Date : …………………………………….. 
 Signature:……………………………………………………………………………..

J’ai pris connaissance des conditions générales en lien ici et les accepte.

Publié dans agilité, Communication, Création d'entreprise, Dynamic Blitz Sketching Design, Facilitation graphique, facilitation visuelle, Illustration, proximité, Techniques de présentation, Vente

6) Dès maintenant, je fais simple !

Ça vous démangeait depuis un moment déjà ! Créer votre entreprise est un rêve que vous avez décidé de réaliser.

Série de 6 articles : Comment ne pas foirer le démarrage de son business.

Voici le 6ème point essentiel

6) Dès maintenant, je fais simple !

Un dernier conseil, peut-être le plus important !

Plus vous faites complexe et plus vous risquez que personne ne comprenne votre offre. Combien de fois ai-je observé des entrepreneurs qui se plaignaient de ne pas arriver à avoir suffisamment de clients ? De ne pas pouvoir percer sur le marché parce que les clients sont idiots et ne comprennent pas son génie… ! Et malgré 15 minutes d’explications (avec des termes les plus techniques et les plus alambiqués les uns que les autres) je n’arrivais, moi non plus, toujours pas à comprendre le cœur du business de mon interlocuteur, ce qu’il proposait et en quoi ça pouvait m’être utile !!! Alors oui, je suis idiot comme les autres. Mais lui ne vit plus de sa société (il a déposé son bilan depuis, R.I.P.).

Alors quand je demande à quelqu’un ce qu’il fait et qu’il commence par « c’est compliqué », j’entends : « je ne sais pas expliquer clairement ce que je fais ». D’ailleurs, sait-il vraiment quel est son cœur de métier ?! Donc, c’est déjà mal parti pour lui. Le pauvre !

Une agrégation de choses simples peut donner un élément complexe. Seulement, ça c’est l’envers du décors. C’est ce que votre client ne verra pas. C’est VOTRE « problème ». Ce qui est important, c’est que pour le client ça reste simple à comprendre. Et simple à utiliser! Regardez un IPhone !

D’ailleurs Albert Einstein lui-même aurait un jour dit :

« Si vous ne pouvez expliquer quelque chose simplement, c’est que vous ne l’avez pas bien compris »

Pour concevoir votre solution sous un abord simple, inspirez-vous des designers. Notamment de John Maeda, webdesigner, il enseigne au MIT de Boston et est l’auteur de l’ouvrage « De la simplicité ». Il a élaboré 10 lois essentielles dont vous trouverez le résumé sur les liens ci-après.

Alors, faites simple ! Schématisez, illustrez, faites des métaphores, des analogies, expliquez votre business à vos clients comme si vous le faisiez à votre fille de 6 ans. Parlez 1 à 2 minutes maximum, puis posez 2-3 questions pour validez ce que pense votre interlocuteur et taisez-vous ! Laissez-le parler ! … et s’approprier votre explication. Amenez-le à construire lui-même sa propre compréhension de votre business : « ah ! je comprend ! c’est comme … (et là il place son analogie qui lui permet de comprendre) !

Une fois que votre prospect ou votre contact saura ce que vous proposez, surtout qu’il pourra le formuler lui-même, il sera à même de lier votre offre à ses besoins et en parler autour de lui.

Plus d’info : 

http://lawsofsimplicity.com/

http://www.heuristiquement.com/2011/04/de-la-simplicite.html

http://www.heuristiquement.com/2011/05/cartes-des-10-principes-de-la.html

http://www.legrandblogdelavente.com/la-simplicite-persuasive

http://www.legrandblogdelavente.com/gagnez-des-affaires-en-simplifiant-la-vie-de-vos-clients

En conclusion, finalement tout reste question de timing ! Le but est qu’au travers de votre approche vous vous trouviez au bon moment, au bon endroit, avec la bonne solution. Et que vous appliquez la communication adéquate auprès de vos 100 clients idéaux et de vos segments choisis. Ce qui nécessite finalement une bonne planification et une bonne organisation (un business plan s’avère utile dans cette optique). Dès lors, en respectant les différents points proposés dans cet article, vous mettez de votre côté davantage d’éléments de chance pour atteindre le succès de votre projet.

Un dernier lien au sujet de la chance : https://youtu.be/5B7ocazsr_0

Plein succès pour votre aventure.

Paul

Publié dans agilité, Business model, Comportement, Création d'entreprise, Disruption, Marketing, performances, proximité, Stratégie

5) Quelle est ma capacité de résilience face à l’adversité ? Quelle est ma faculté d’adaptation sur le marché ?

Ça vous démangeait depuis un moment déjà ! Créer votre entreprise est un rêve que vous avez décidé de réaliser.

Série de 6 articles : Comment ne pas foirer le démarrage de son business.

Voici le 5ème point essentiel

5) Quelle est ma capacité de résilience face à l’adversité ? Quelle est ma faculté d’adaptation sur le marché ?

Je n’aurais jamais imaginé citer le boxeur Mike Tyson dans un article de blog. Et pourtant, il a dit un jour, « Tout le monde a une stratégie, jusqu’à ce qu’il se prenne un coup de poing ». Et je constate que c’est vrai en affaires aussi. La qualité première d’une entreprise est sa capacité à s’adapter au coup de poing du marché. Le client, la concurrence sont la dure réalité. Ils sont là et il faut faire avec. C’est pourquoi votre capacité d’adaptation et de résilience sont parmi les éléments les plus importants de votre pérennité. Comment saurez-vous vous adresser à des non-clients actuels de votre domaine d’activités ? Quelle innovation et valeur ajoutée apporterez-vous à votre offre en vous inspirant d’éléments totalement hors de votre secteur d’activités.

Nous arrivons ainsi au 6ème et dernier point capital : la simplicité

Plus d’infos : https://fr.sports.yahoo.com/blogs/jeu-decisif/federer-old-school-et-tellement-moderne-210624807.html

https://www.google.ch/?gws_rd=ssl#q=federer+invente+un+nouveau+coup

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cinq_forces_de_Porter

Publié dans agilité, Comportement, Création d'entreprise, Disruption, Marketing, proximité

4) Quel est mon modèle économique ?

Ça vous démangeait depuis un moment déjà ! Créer votre entreprise est un rêve que vous avez décidé de réaliser.

Série de 6 articles : Comment ne pas foirer le démarrage de son business.

Voici le 4ème point essentiel

Quel est mon modèle économique ?

Autrement dit : comment vais-je gagner de l’argent ? L’argent est la finalité de l’entreprise pas son but (cf. point 1). Cependant, si vous ne gagnez pas d’argent, vous ne pourrez pas faire vivre votre but longtemps. Dès lors, il est essentiel que vous sachiez comment fonctionne le modèle d’affaires de votre entreprise et comment le faire évoluer. Quel sont vos sources de profits ? Quels sont vos coûts ? Comment allez-vous pousser votre offre auprès de vos segments de clientèle ? Quelles relations aurez-vous avec vos clients ? Quelles sont vos activités et ressources-clés ? Qui sont les partenaires-clés qui vous permettront de mettre en place une chaine de valeur solide et pérenne ?

Testez votre modèle économique et soyez prêts à pivoter et à le faire faire évoluer pour rester dans le coup.

https://youtu.be/aN36EcTE54Q

http://fr.slideshare.net/ypigneur/value-proposition-design-47698911

Créez-vous un nouvel océan bleu :

http://www.creg.ac-versailles.fr/IMG/pdf/strategie-oceans-bleus.pdf

Et ça ne suffit pas ! Envisagez aussi sérieusement le point 5 : quelle est ma capacité de résilience face au marché ?

Publié dans agilité, Business model, Cible, client, Création d'entreprise, Disruption, Marketing

3) Quel intérêt pour mon client

Ça vous démangeait depuis un moment déjà ! Créer votre entreprise est un rêve que vous avez décidé de réaliser.

Série de 6 articles : Comment ne pas foirer le démarrage de son business.

Voici le 3ème point essentiel

Quel intérêt pour mon client ?!

La 1ère cause d’échec des sociétés qui se lancent consiste en la production et la vente de solutions dont personne ne veut… https://twitter.com/AlexOsterwalder

Répondez à la question : « En quoi ma solution fera-t-elle la différence pour mon client » ? Quelle valeur apportez-vous à vos clients ? Nouveauté ? Performance ? Personnalisation ? Quoi d’autre ?

Élaborez des solutions qui sont utiles et attendues par vos prospects. Les gens achètent et consomment des produits ou des prestations pour eux-mêmes. Leur but n’est pas de vous faire vivre. Aussi longtemps qu’un client pensera que votre solution lui simplifie la vie, le rassure sur ses qualités, lui permet de se distinguer de la masse, lui donne une aura de richesse, d’intelligence ou de beauté, lui apporte confort ou bien-être, lui donne la possibilité de gagner ou d’économiser de l’argent, lui permet de connaitre le succès ou de rester en bonne santé, il l’adoptera. S’il n’y voit pas un bénéfice personnel direct ou indirect, il y a très peu de chance qu’il continue à s’adresser à vous. Alors, dans la conception de vos offres et de vos produits, pensez toujours en quoi vous servirez les intérêts et les bénéfices de vos clients. Quel problème vous résolvez chez vos prospects ?

Présentez votre solution dans une conférence professionnelle (les associations professionnelles sont toujours à la recherche de conférenciers). Organisez un séminaire gratuit s’adressant à votre cible. Faite essayer, goûter votre produit à vos futurs clients. Etc.

Bref, rencontrez votre marché et vos prospects ! Et recueillez leurs feedbacks pour pouvoir faire évoluer votre offre et l’adapter aux attentes. Il est préférable de prendre quelques claques lors du développement de votre solution, plutôt qu’une fois que vous avez tout mis en route et réalisé vos produits.

Ce qui vous permet d’enchainer sur le point 4 pour élaborer votre modèle d’affaires

Plus d’infos : http://www.legrandblogdelavente.com/la-machine-qui-rend-heureux

http://www.jeanpierrelauzier.com/client.html

Publié dans Business model, Création d'entreprise, Disruption, Marketing, Stratégie, Uncategorized

2) Identifiez précisément vos 100 clients idéaux

Ça vous démangeait depuis un moment déjà ! Créer votre entreprise est un rêve que vous avez décidé de réaliser.

Série de 6 articles : Comment ne pas foirer le démarrage de son business.

Voici le 2ème point essentiel

2) Identifiez précisément vos 100 clients idéaux

Sans client pas de business ! Cela semble idiot à affirmer … et pourtant ! combien d’entrepreneurs en herbe se sont lancés sans client et sans filet de sécurité (financier). Savoir qui consommera vos solutions et surtout qui les paiera sont les conditions sine qua non pour donner vie à votre projet.

C’est pourquoi, avant de vous lancer commencez par allez chercher vos 100 clients idéaux. C’est-à-dire ceux qui vous permettront de sortir rapidement la tête de l’eau. Les meilleurs clients sont ceux qui achètent davantage, plus vite et plus souvent que les autres clients. De plus, les meilleurs clients sont toujours moins nombreux que les autres à acquérir. D’autant plus que viser les meilleurs clients revient moins cher que de s’adresser à l’ensemble du marché.

Sélectionnez-les selon leur réputation, leurs budgets d’achats, leur disponibilité et leur capacité à répondre à l’objectif de chiffre d’affaires que vous vous êtes fixé. Quels sont les mots-clés qui les caractérisent ? Quelles sont leurs valeurs ? Leurs habitudes ? Leurs besoins ? Leurs problèmes ?

En accordant l’attention nécessaire à cette étape, vous pourrez augmenter vos résultats au minimum de 30% à 50% par rapport à la moyenne des sociétés qui se lancent.

Le but est que vous mettiez en place une approche visant à conquérir vos 100 clients de rêve sans relâche jusqu’à ce qu’ils achètent vos produits ou services. En fait, l’idée de cette stratégie est de les faire passer de « je n’ai jamais entendu parler de cette société » à « comment ai-je pu me passer d’eux jusqu’à présent ».

  • La 1ère étape est d’établir le profil de votre acheteur idéal ou de votre zone idéale d’acheteurs. Détaillez les critères allant du budget qu’ils accordent à leurs achats/investissements, à la taille de l’entreprise, aux valeurs partagées avec eux (profil d’entreprise), en passant par le volume et la fréquence de vos ventes potentielles auprès de ces sociétés.
  • 2ème étape : connaissez vos clients de rêve. Utilisez tous les outils à votre disposition tels que votre expérience du marché, votre réseau, internet et moteur de recherche ou encore des listes d’adresses. Pour ma part, je suis un fervent utilisateur de Linkedin (voir lien ci-dessous).
  • 3ème étape : identifiez quels sont leurs « bobos ». Qu’est-ce qui les « empêche de dormir » ? Quelles sont les menaces qui pèsent sur eux ?

Par exemple, créez une carte d’empathie : http://blog.c-marketing.eu/la-carte-dempathie-pour-mieux-connaitre-ses-clients/

Utilisez l’outil Value Proposition Canvas : http://skylance.org/content/images/2014/May/value_proposition_canvas-1.png

Elaborez vos « personas » : http://www.weloveusers.com/methodes/personas.html

  • Dernière étape : sortez de votre bureau ! Pour aller vous confronter au terrain, pour enquêter sur les besoins, attentes et habitudes de vos futurs clients. Accordez-vous le temps nécessaire pour comprendre et réfléchir à vos clients idéaux.

Points qui nous guident vers le 3ème conseil : comment adapter votre offre.

Plus d’infos : http://www.valeriedemont.ch/category/linkedin/

http://fr.slideshare.net/ehostachy/comment-utiliser-linkedin

www.linkedin.com

Publié dans agilité, Business model, Comportement, Création d'entreprise, Disruption, Marketing, performances, Productivité

1) Qu’est-ce qui me porte dans mon projet ?

Ça vous démangeait depuis un moment déjà ! Créer votre entreprise est un rêve que vous avez décidé de réaliser.

Série de 6 articles : Comment ne pas foirer le démarrage de son business.

Voici le 1er point essentiel

Qu’est-ce qui me porte dans mon projet ?

Quel est mon but en proposant ma solution ? En quoi ça va changer la vie de mes clients/des gens d’utiliser mes produits/services ? Quel sens je donne à mon action ? Pourquoi le résultat que je souhaite est-il aussi important pour moi ? En quoi, mes valeurs fondamentales de vie sont-elles concernées positivement par ce projet ?

La passion, la motivation sont des moteurs de conviction particulièrement forts. Si vous croyez en ce que vous faites, que vous savez POUR QUOI (qu’est-ce qui vous motive tout au fond de vous) vous le faites, vous serez d’autant plus convaincant pour communiquer votre idée à des partenaires ou des clients. Quelle émotion transmettez-vous lorsque vous parlez de votre projet/entreprise ?

Vous pourrez ainsi passer à l’étape N°2 : identifiez précisément vos 100 clients idéaux

Plus d’infos : http://www.ted.com/talk/simon_sinek_how_great_leaders_inspire_action?language=fr

Publié dans agilité, Comportement, courage, Création d'entreprise, Disruption, Management, Motivation, performances, Productivité, proximité, psychologie